poids
Nutrition générale

Une perte de poids saine

Temps de lecture : 5 minutes

Hello à tous ! Nous nous retrouvons aujourd’hui pour un sujet énormément demandé : la perte et la prise de poids. Par le biais de cet article, je tiens à vous informer. Néanmoins pour toutes pertes ou prises de poids, je vous conseille très fortement de vous faire accompagner par une personne diplômée dans le domaine de la diététique. Cela permettra que l’accompagnement nutritionnel soit 100% personnalisé à vous et vos besoins.

Comme votre compte en banque

A travers cette métaphore, je vais vous expliquer le fonctionnement (hyper simple ) de la perte et prise de poids. Imaginez que votre corps est comme votre compte en banque. Lorsque vous dépensez beaucoup d’argent mais qu’il n’y a pas beaucoup d’entrée d’argent alors vous perdez des sous. Lorsque vous ne dépensez pas d’argent mais que de grosses sommes entrent tous les mois, vous gagnez de l’argent.

Pour votre corps c’est STRICTEMENT la même chose :

  • Vous mangez beaucoup et vous ne vous dépensez quasiment pas → vous prenez du poids
  • Vous mangez peu et vous vous dépensez beaucoup → vous perdez du poids

⚠️ Attention : Pour cette première partie, j’ai volontairement accentué la situation afin que vous compreniez. Il est nécessaire de faire correspondre ses apports alimentaires avec ses besoins !

Le métabolisme de base

Un paramètre très important entre en jeu lorsqu’on aborde ce sujet, c’est le métabolisme de base. Ce dernier représente est une valeur qui représente l’énergie que consomme votre organisme au repos pour exercer fonctions vitales (respirer, digérer, faire fonctionner le corps, vivre…).

Cette valeur varie en fonction de votre activité physique, des régimes éventuels et beaucoup de votre génétique. Et là dessus, on ne peux pas faire grand chose…. Une personne avec un métabolisme haut, consommera donc beaucoup plus d’énergie au repos, qu’une personne avec un métabolisme bas. Par conséquent, elle aura besoin de plus manger 🙂

Deux personnes de la mêmes taille et du même poids peuvent manger strictement la même chose et avoir une activité physique identique et pourtant, il est possible que l’une perde du poids et l’autre prenne du poids. Voilà pourquoi aucun régime ne peux être universel et pourquoi certains arrivent à manger sans grossir et d’autres pas du tout !

Une perte de poids saine

Vous l’aurez compris, pour une perte de poids, le déficit calorique est nécessaire. Et pour cela, quoi de mieux que d’écouter ses sensations alimentaires 😉

Donc, on arrête les croyances alimentaire et de diaboliser tel ou tel aliment. La qualité des aliments permet de couvrir les besoins en nutriments et par conséquent d’être en bonne santé. Mais en aucun cas (oui vous avez bien lu « en aucun cas ») tel ou tel aliment fait maigrir ou grossir !

poids

Le déficit calorique

S’il y a UNE seule chose (enfin deux plutôt) à retenir c’est ça : le déficit calorique. Voilà le mot le plus important à retenir pour la perte de poids. Pour parler concrètement, il est nécessaire de dépenser plus de calorie que d’en ingérer (cf la partie sur le compte en banque plus haut). Pour cela 2 solutions (enfin 3) s’offrent à vous : 

  • Manger moins
  • Se dépenser plus
  • Faire les deux !

Manger moins, oui mais…

Cette solution, à elle toute seule, me pose un vrai problème en tant que diététicienne. Elle me pose problème dans la mesure où restreindre de manière conséquente l’alimentation place le corps en situation de famine (baisse du métabolisme de base). C’est un vrai problème ! Cependant, baisser les apports alimentaires quotidiens pour les faire correspondre aux besoins du corps est essentiel ! Et oui, bien souvent, nous mangeons au-delà de nos besoin et c’est ça qui cause d’ailleurs la prise de poids.

Pour cela, la meilleure possibilité reste donc d’être à l’écoute de ses sensations de faim et de satiété !

Augmenter vos dépenses énergétiques

Et oui en augmentant votre dépense énergétique et en construisant du muscles, votre métabolisme de base augmentera naturellement.

Et comme nous l’avons dit plus haut un métabolisme basal plus haut permet de dépenser plus d’énergie au repos et donc une dépense énergétique quotidienne plus haute.

Pour cela, il est très important de faire à la fois du cardio et du renforcement musculaire. Le cardio pour faire travailler et maintenir en forme le système cardiovasculaire. Et, le renforcement musculaire ou la musculation pour les adeptes dans le but de créer de la masse musculaire. 

Rappelons que le muscle consomme plus d’énergie au repos que les tissus adipeux (masse grasse).

La prise de poids

Et oui, nous avons parler de la perte de poids, parlons rapidement de la prise de poids. Un sujet opposé à celui que nous venons de traiter mais tout aussi important. Comprenez vraiment que c’est exactement le même principe.

Pour la prise de poids, c’est « simplement » le contraire de la perte de poids mais le même principe. Et c’est pourquoi prendre du poids est, selon moi, plus compliqué que de perdre du poids. Pour prendre du poids (y compris prise de masse), il sera nécessaire de manger au-delà de ses besoins. Cela revient donc à se « forcer » à manger. Vous vous en doutez mais je vous recommande largement de vous faire accompagner si vous souhaitez entamer une prise de poids (au même titre qu’une perte de poids) afin d’être encadré(e) et de savoir les étapes à suivre.

La prise de masse chez les sportifs fera l’objet d’un nouvel article.

N’hésitez pas à partager, liker, commenter sans modérations ! Donnez moi votre avis en commentaires, ça m’intéresse d’avoir vos retours.

On se retrouve vite sur instagram. Je suis disponible en MP sur insta si vous voulez discuter de ce sujet plus en détails. 😉 Je suis diététicienne nutritionniste, mon cabinet est installé à Paris XV (8 passage du Guesclin). Si vous le souhaitez, vous pouvez prendre RDV directement sur Doctolib.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *