Maternité

La DME

Peut-être en avez-vous déjà entendu parler, nous allons aujourd’hui aborder le sujet de la DME (Diversification alimentaire Menée par l’Enfant). C’est une méthode de diversification alimentaire qui consiste à laisser évoluer bébé « seul ». On le laisse découvrir avec ses mains les textures et porter lui-même les aliments à la bouche. On ne lui met pas la cuillère à la bouche finalement. Parce que bon « seul », oui et non, en tant que parent, il faudra préparer les repas, puis surveiller le repas puis nettoyer le carnage après…

Les prérequis pour une DME agréable et efficace

Et oui on ne se lance pas dans une DME comme ça à l’improviste ! Il y a quelques prérequis ! Les voici les voilà.

  • Un enfant prêt

C’est tout de même le principal concerné, il s’agirait que bébé soit prêt. Il est primordial qu’il sache se tenir assis et qu’il sache tenir sa tête. C’est très important pour éviter les risques d’étouffement au cours du repas par exemple.

De plus, si au bout de 2 ou 3 essais, vous sentez que bébé n’adhère pas à la méthode, n’hésitez pas à revenir à des petits pots plus classique et reproposez lui la DME dans quelques jours / semaines. 

Pensez à demander l’avis à votre pédiatre avant de démarrer une diversification alimentaire classique ou une DME.

  • Le matériel pour une DME réussie

             Chaise haute

Oui il faut un peu de matos pour la DME. Je vous recommande, une chaise haute avec un plateau (assez large !) pour pouvoir disposer les aliments.

             Toile cirée

Je peux aussi vous recommander d’investir dans une toile cirée à poser au sol sous la chaise haute, notamment si vous possédez un sol en parquet ou moquette. Oui bébé prend ses aises quand il mange…

             La vaisselle

Sachant que la DME commence à se faire connaitre, les marques s’y sont aussi mises. Il existe donc maintenant des assiettes avec une ventouse (ou avec un cercle en silicone) afin de fixer l’assiette à la tablette de la chaise haute. Cela permet que bébé n’envoie pas valser l’assiette au premier aliment proposé.

Pensez aux assiettes à compartiments, c’est très pratique pour séparer les aliments que vous lui proposez (même s’il est possible que bébé décide de tout mélanger). 

Il existe aussi les plateau en silicone avec l’assiette intégrée. Le silicone s’accroche à la chaise haute et l’enfant ne pourra pas l’envoyer valser !

Nul besoin de couverts, bébé utilisera ses mains. Néanmoins si vous le souhaitez, vous pouvez préparer des cuillères, de purée par exemple, et les mettre à disposition de votre enfant dans le cadre de votre DME. Il portera lui-même la cuillère à la bouche.

             Bavoir ou serviette ou chemise de protection

Pour le sol c’est assez simple, un coup de serpillère ou nettoyage de la toile cirée (cf plus haut). Maintenant pour les vêtements de bébé, plusieurs solutions s’offrent à vous, une chemise de protection ou un bavoir afin d’éviter les tâches sur son vêtements. Ou alors, l’autre option, pas de protection et vous lancez une lessive de ses affaires juste après le repas… Libre à vous !

  • Le temps

Oui, oui, on l’ajoute à la liste car à la méthode du batch cooking pour les adultes, il faudra préparer chacun des repas de bébé (cuire les petits légumes, les couper en morceaux…)

Comment équilibrer le repas ?

Finalement ce sera exactement le même équilibre de sur une diversification classique. Jusqu’au 1 an de l’enfant environ, le lait reste l’aliment principal de l’alimentation. L’alimentation (solide ici, ou purée dans le cas d’une diversification dite classique) augmente petit à petit à partir de 6 mois. 

Dans l’assiette, il faudra trouver des légumes, des féculents, des protéines et des matières grasses.

Comment bébé arrive-t-il à manger ?

Tout va se jouer dans la texture des aliments. Pour une DME réussi, on vise des aliments bien cuits et surtout, très important des morceaux suffisamment gros : plus gros que la taille de votre index (la trachée de l’enfant fait à peu près cette largeur). On évitera donc les knackis, les tomates cerises ou autre aliments trop petits, lisses et/ou ronds. La surveillance de la part des parents est indispensable au cours du repas. Cas particulier pour le riz : attendre que bébé ait un peu plus de motricité fin et soit en mesure de saisir l’alimentation avec 2 doigts comme une pince (et non plus avec le poing).

Privilégiez alors les aliments que bébé peut aisément machouiller et écraser entre sa langue et son palais.

Vous pouvez vous inspirer des recettes de Finger Food qui sont particulièrement adaptées à la DME.  

DME stricte ?

Des petits éléments à savoir afin de ne pas culpabiliser et de lâcher prise.

  • Aucune obligation à démarrer à 6 mois pile poil
  • Pas d’obligation à faire de la DME stricte. Il est possible de faire les purées la semaine chez la nourrice et la DME le WE quand vous avez le temps.

Conclusion

J’espère que cet article vous a plu et répondra à vos questions. Si vous avez d’autres questions, je vous invite à les poser en commentaires ! Retrouvez ici d’autres articles de la catégorie maternité.

Si vous souhaitez entamer une DME et que vous vous sentez un peu perdu(e) malgré ce super article ! N’hésitez pas à prendre RDV pour une consultation !

Sinon, on se retrouve aussi sur Instagram.