gels énergétiques
Nutrition du sport

Les gels énergétiques

Coucou les sportifs Comment allez-vous ? Aujourd’hui discutons des gels énergétiques. Ils sont très utilisés dans les sports d’endurance (triathlon, marathon…) Vaste sujet ! Bon certains le savent, je ne suis vraiment vraiment pas une grande fan de ces produits mais je vais vous expliquer pourquoi un peu plus en détails !

La qualité

Dans un premier temps, la qualité des gels n’est pas nécessairement optimale et adaptée à l’effort… Bien souvent beaucoup de sucre (source de sucre rapide), plus de 70% du gel. Vous me direz c’est l’objectif. Néanmoins oui il est important d’apport er des glucides à l’effort, mais pas n’importe comment !

De plus, bien souvent, on compte un apport en vitamines relativement faible (attention beaucoup de marque font leur marketing sur 100g et non pour un gel !). Les vitamines sont indispensables au cours de l’effort. 

  • Le sodium et le potassium sont indispensables pour compenser les pertes notamment liées à la transpiration.
  • Le magnésium permet notamment de lutter contre les crampes.
  • La vitamine C et E (molécules antioxydantes), sont indispensables pour la vitalité et la régénération des cellules.

Le marketing

Comme je viens de le dire précédemment, il existe beaucoup de marketing autour des gels énergétiques ! Beaucoup de belles phrases mais attention seule la composition importe et est factuelle !

Sauf que beaucoup de personnes ne savent pas analyser les information nutritionnelles des emballages… Il est plus simple de lire des mentions manuscrites que des chiffres 😉 !

Je vous conseille donc vivement de vous faire accompagner pour choisir vos produits de l’effort.

La digestion

Dans les sports d’endurance (sports où sont majoritairement composés les gels), on recommande un apport glucidique entre 30 et 80g de glucides par heure d’effort. Un gel comporte entre 20 et 25g de glucides, je vous laisse faire le calcul si les gels sont votre seul apport glucidique….
Le gel est particulièrement concentré et sa digestion est donc régulièrement difficile !

Et en cas d’hypoglycémie, le gel énergétique a lui seul est le meilleur moyen d’aggraver votre cas (hypoglycémie réactionnelle). Pour vous expliquer simplement, lorsque vous êtes en hypoglycémie, manger UNIQUEMENT quelque chose de très sucré va faire certes remonter votre glycémie dans  un premier temps mais va la faire chuter très rapidement ensuite.

Si vous tenez absolument à consommer des gels énergétiques (et oui être diététicienne ce n’est pas imposer ses idées !), je vous recommande de les consommer en plusieurs fois et avec un verre d’eau. De plus, je vous conseille de ne pas dépasser un gel par heure et de consommer d’autres sources de glucides (boisson énergétiques, pâte de fruits, barres énergétiques…)

Le prix

Et enfin, le dernier point noir à mon sens : le prix. Oui à l’unité ça ne paraît pas si cher mais revenu au kilo je vous promet que ça coûte bonbon…

Conclusion

Voilà maintenant vous avez mon avis sur le sujet des gels énergétiques et vous êtes libres de faire votre choix !