pastille
Nutrition du sport

Les pastilles de sel à l’effort, mon avis

pastille

On les voit beaucoup, chez plusieurs sportifs, notamment chez les pratiquants d’endurance. Aujourd’hui je vais vous partager mon avis, cela n’engage que moi bien évidemment ! L’espace des commentaires est ouvert pour que chacun partage son avis !

Vous les avez peut-être déjà vu, elles se vendent en gros bidon ou en petites boites. Ces dernières se consomment dans des boissons d’effort ou juste dilué dans l’eau.

La composition nutritionnelle

Avant de savoir s’il est recommandé ou non d’en consommé, voyons déjà la composition de ces tablettes de sel : 

  • Chlorure de potassium : c’est le résultat de l’association de l’acide chlorhydrique avec du potassium. En temps normal, ce complément est préscrit chez les personnes en hypokaliémie (= manque de potassium). Le potassium joue un rôle clé dans le fonctionnement optimal des cellules de l’organisme. (1)
  • Chlorure de sodium (NaCl) : des mots bien scientifiques pour finalement parler du sel de table, original pour une tablette de sel vous me direz ! Un apport en sel est bien évidemment indispensable à l’effort (mais pas de sur-consommation !), comme toujours, tout excès est mauvais. 
  • Bicarbonate de sodium : cette petite poudre blanche (très certainement responsable du blanc immaculé de ces pastilles) qui aurait pour but de limiter l’acidité (bien que les effets thérapeutiques contre les acidoses ne soient pas montrés). (2)

Ces 3 ingrédients sont les ingrédients majeurs. Dans la liste d’ingrédients, on retrouve aussi, ce qui sert à créer la capsule / la gélule (en fonction du format) et quelques agents de charge et anti-agglomérants.

Au niveau des valeurs nutritionnelles pour (1 dose : 1,6g en moyenne) on retrouve :

  • Chlorures : 496,5 mg
  • Potassium : 300 mg
  • Sodium : 236 mg
  • Magnésium : 56,3 mg

Evidemment ces dernières varient en fonction de la marque choisie, néanmoins les valeurs restent similaires.

Mon avis sur la question

Ca y est, on y arrive, le moment que vous attendez tous : qu’est-ce que je pense de ces fameuses pastilles de sel.

Comme différentes études scientifiques le prouvent, les pastilles de sel peuvent provoquer une hypernatrémie 

Sources :

  • Site Décathlon, Capsules de sel Aptonia
  • (1) : Stone MS, Martyn L, Weaver CM. Potassium Intake, Bioavailability, Hypertension, and Glucose Control. Nutrients. 2016 Jul 22;8(7):444. doi: 10.3390/nu8070444. PMID: 27455317; PMCID: PMC4963920.
  • (2) : Adeva-Andany MM, Fernández-Fernández C, Mouriño-Bayolo D, Castro-Quintela E, Domínguez-Montero A. Sodium bicarbonate therapy in patients with metabolic acidosis. ScientificWorldJournal. 2014;2014:627673. doi: 10.1155/2014/627673. Epub 2014 Oct 21. PMID: 25405229; PMCID: PMC4227445.
  • (3) : Hoffman MD, White MD. Belief in the need for sodium supplementation during ultramarathons remains strong: findings from the Ultrarunners Longitudinal TRAcking (ULTRA) study. Appl Physiol Nutr Metab. 2020 Feb;45(2):118-122. doi: 10.1139/apnm-2019-0238. Epub 2019 Jun 4. PMID: 31163112.
  • (4) : Krabak, B. J., Lipman, G. S., Waite, B. L., & Rundell, S. D. (2017). Exercise-Associated Hyponatremia, Hypernatremia, and Hydration Status in Multistage Ultramarathons. Wilderness & environmental medicine28(4), 291–298. https://doi.org/10.1016/j.wem.2017.05.008

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.