Covid
Articles,  Pathologies et alimentation

Covid-19 et alimentation

Hello tout le monde ! Bon… ce n’est pas pour remuer le couteau dans la plaie, mais aujourd’hui nous allons aborder le thème de l’alimentation en post-Covid. Quels sont les risques de dénutrition liés au Covid ? Quel mécanisme ?

L’épidémie mondiale de Covid-19 a touché énormément de monde, il y a malheureusement eu beaucoup de « dommages collatéraux » aussi. Je vais donc aborder, ici avec vous, la dénutrition liée au Covid, qui fait partie de ces dommages.

Les mécanismes de la dénutrition des suites du Covid-19

Comme vous le savez, le Covid-19 est un virus. Une fois que le virus est entré dans l’organisme, ce dernier chercher à se défendre. Pour ce faire, les besoins en énergie et en protéines augmentent considérablement (hypercatabolisme). De part ses effets, le Covid entraine une perte d’appétit. Cette perte d’appétit est liée à la perte de l’odorat (anosmie), la perte du goût (agueusie), la présence de nausées et vomissements. Du fait de cette perte d’appétit, les besoins ne sont pas compensés. Cela entrainant une fonte musculaire (sarcopénie). L’organisme se fragilise davantage à cause de la perte de mobilité (car diminution musculaire).

Voir infographie ci-dessous :

Infographie dénutrition Covid-19

La dénutrition

Le passage à l’hôpital et/ou en réanimation suite au Covid peut être responsable d’un état de stress, de troubles de l’humeur, de dépression. Ces derniers peuvent entrainer aussi une perte d’appétit. Beaucoup de patients ayant perdu le goût pendant le Covid, n’ont pas retrouver l’odorat ni le goût. Comme expliqué précédemment, tous ces facteurs peuvent être la cause d’une perte d’appétit menant à une dénutrition. En fonction de la gravité, une prise en charge pluridisciplinaire doit pouvoir vous être proposé (psychologue, médecin, diététicien(ne), ortophoniste…). Surtout, si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant. Vous pouvez noter votre poids 1 fois par semaine (pas plus !) et constater l’évolution (si évolution il y a).

Je vous prépare un article (il sort très prochainement c’est promis !) sur la dénutrition de façon globale. Ce dernier complètera cet article 😉

Remonter la pente après le Covid

Suite à une telle maladie, il est important de remonter la pente. Pour cela, dans son communiqué, l’ARS consacre une partie à la « renutrition ».

La prise en charge par un ou une diététicienne vous aidera pour une prise en charge nutritionnelle tenant compte de la totalité des pathologies existantes. De plus, le/la diététicien(ne) vous apprendra à enrichir vos recettes. L’intérêt d’enrichir la recette est de manger une quantité habituelle d’un aliment mais plus riche en calories qu’habituellement. Vous aurez aussi a possibilité de travailler sur une éventuelle adaptation des textures. Enfin vous pourrez aussi retravailler sur l’olfaction avant de retravailler le goût. Le / la diététicien(ne) en collaboration avec l’orthophoniste seront en mesure de vous proposer des exercices.

Pour la déglutition et les risques de fausses routes, l’orthophoniste sera plus apte à vous répondre. Et enfin si le médecin décèle une dénutrition trop importante, il vous prescrira des CNO (=Complément Nutritionnels Oraux). Ces derniers sont sous forme de petite bouteille ou de petite crème. Les CNO fonctionnent sur le même principe que les enrichissements évoqués précédemment : un minimum de volume et un maximum d’énergie. Encore une fois, vous trouverez plus d’informations sur ce sujet dans l’article dénutrition.

Et enfin, je le répète encore une fois, je vous conseille de vous faire accompagner par le corps médical et paramédical 😉

Merci à tous d’avoir lu cet article jusqu’au bout ! N’hésitez pas à partager, liker, commenter sans modérations ! Vous êtes atteint d’une pathologie et vous avez des soucis pour adapter votre alimentation, n’hésitez pas me donner le nom de votre maladie en commentaire. C’est avec plaisir que je vous aiderai !

On se retrouve vite sur instagram. Je suis aussi disponible en MP ou par mail pour en discuter 😉

Sources 

  • Communiqué de l’ARS (Agence Régionale de Santé) Ile-de-France, (Juin 2020) Fiche alerte prévention dénutrition post-Covid

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.