endurance de fond
Articles,  Nutrition du sport

Nutrition – endurance de fond

Hello à tous ! Nous nous retrouvons aujourd’hui pour un article que j’ai adoré écrire : comment gérer la nutrition en course à pieds. Je vais aborder le sujet de l’endurance de fond plutôt que le sprint.

Course à pieds → filière énergétique = aérobie

Par le biais de cet article, je vais vous transmettre les idées générale. Si vous souhaitez quelque chose de plus complet et un suivi personnalisé et adaptée n’hésitez pas à vous tourner vers un nutritionniste spécialisé et diplômé.

Avant de parler nutrition, je vous invite à lire l’article au sujet de l’hydratation qui reste, primordial !

Augmentation énergétique

Comme vous le savez, l’effort physique engendre une augmentation de la dépense énergétique. Cette élévation des dépenses est essentiellement liée au coût énergétique propre de l’exercice, mais aussi à l’augmentation du métabolisme de base dès l’arrêt de l’activité physique, et qui dure plusieurs heures.

L’accompagnement nutritionnel

Masse grasse

En étant dans la course à pieds depuis plus de 15 ans, je suis consciente que nous recherchons à atteindre les taux de masse grasse les plus faible. Néanmoins il est important de ne pas descendre en-dessous de 6% de masse grasse corporel.

Stratégie pré-compétitive

Avant toutes compétitions, une stratégie nutritionnelle doit être testée et mise en place. Cette stratégie comprend la suppression temporaire et progressive de certains aliments tels que les légumes crus, puis les aliments complets… Attention, cette stratégie nutritionnelle ne doit pas être faite n’importe comment 😉 Elle dure 1 semaine.

Hydratation et boisson d’effort

Comme je vous l’ai dit en préambule, au-delà de la nutrition, l’hydratation a un rôle central dans la performance. La consommation d’une boisson d’effort est essentielle au cours de l’effort.

La boisson d’effort fera l’objet d’un nouvel article 😉

Alimentation pendant l’effort

Alors oui, la boisson d’effort vous permet un apport glucidique non négligeable, cependant il est intéressant d’avoir un apport solide surtout lorsque la durée d’effort s’allonge considérablement.

On pense notamment aux gels glucidique, pâtes de fruits…

Délais

Que ce soit en entrainement ou en compétition, je vous conseille de vous hydrater (boisson d’effort) toutes les 15 minutes environ, par petites gorgées. Oui, oui, on boit même au bout des 15 premières minutes ! ET pour l’alimentation, tout dépend du type d’alimentation.

Et suite à l’effort, on n’oublie pas… la collation post-effort !

Merci à tous d’avoir lu cet article jusqu’au bout ! N’hésitez pas à partager, liker, commenter sans modérations ! Donnez-moi votre avis en commentaires, ça m’interesse d’avoir vos retours.

On se retrouve vite sur instagram. Je suis disponible en MP sur insta si vous voulez discuter de ce sujet plus en détails 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.